Une ronde au Kazakhstan
Catastrophe écologique et énergie du futur

De la mer d'Aral à la Capitale


La mer d'Aral a disparu. Ou presque. Nous en avons retrouvé la trace ! Ensuite, longue traversée du pays : plein sud à travers les vastes plaines, puis au nord jusqu'à la capitale ou à lieu une exposition internationale.
Aralsk La mer d'Aral serait apparue il y a environ 10'000 ans. Elle est (ou plutôt était) alimentée principalement par l'Amou-Daria et le Syr-Daria. Dès 1918, les autorités soviétiques ont détourné l'eau de ces deux fleuves afin d'irriguer les cultures de coton ouzbèques, turkmènes et kazakhs, ce qui eu pour conséquence, assumée à l'époque, d'assécher la mer. Aujourd'hui, un plan de sauvetage a été mis en oeuvre et devrait permettre de sauver la partie nord de la mer, appelée petite-mer d'Aral. Grâce à ces efforts, cette petite-mer revit, faune et flore ayant repris possession des lieu. Une industrie liée à la pêche revoit le jour. A noter que la petite mer aura une superficie tournant autour de 3'000 km2, à mettre en regard avec les 70'000 Km2 recouvert par la mer dans les années 50. La fresque en gare d'Aralsk représente, et remercie, les habitant de la région qui ont fourni en 1921 du poisson aux russes pendant la famine. A Turkestan, le mosolée du premier grand sage musulman du monde turc, Khodja Ahmad Yasawi, a été construit à la fin du XIVe siècle par Tamerlan. Il est le principal site de pèlerinage du Kazakhstan. Et peut-être son plus beau monument. Il est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Turkestan Shymkent A proximité de Shymkent, Saïram était une étape de la route de la Soie bien avant que Shymkent n'existe. Le grand mausolée de Mirali Bobo, le mausolée de Karashash-Ana, le minaret de Kydyra ou le mausolée d’Abdul-Aziz-Baba sont les témoins de cette époque. De retour à Shymkent Astana a été promue Capitale du Kazakhstan par le président Nazarbayev. Le siège des institutions a été déplacé officiellement d'almaty à Astana en 1998 et est depuis en plein mutation : la ville grandi et son aspect architectural change, les immeubles clinquants remplacent les petites maisonnettes et les jardins. Un des point fort de la mutation de la ville est la mise sur pied d'une exposition international avec pour thème l'étude des défis liés à la transition énergétique. L'hôpital de l'enfance d'Astana Jusqu'aux confins de l'Europe De la mer d'Aral à la Capitale Retour en Europe Retour à la page d'accueil Contact