L'Orient extrême

Là où dictature et démocratie se rencontrent et se mélangent

Détails pratiques



Un voyage réussi se planifie suffisamment rapidement, afin d’éviter les mauvaises surprises. Pour commencer, il est important de connaître les formalités d’entrées des pays concernés. Il faut également savoir comment protéger sa santé. Ensuite, il peut être intéressant d’en connaître un peu plus sur les transports publics ou sur les logements. Il est bien entendu important d’avoir un minimum de connaissances concernant les us et coutumes, la culture ou les langues des régions traversées.

Les informations ci-dessous vous permettront d’y voir plus clair sur ce voyage à destination de la Corée du Nord et de la Corée du Sud.


Formalités

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) publie un certain nombre de conseils aux voyageurs. Il publie également les recommandations concernant la Biélorussie, la Russie, la Chine, la Corée du Nord et la Corée du Sud, Sur ce même site se trouvent les adresses des représentations diplomatiques en Suisse de ces même pays.

Prenez-y vous suffisamment tôt pour obtenir un visa. Il faut souvent compter deux semaines entre la demande et la réception du document.


Santé

La santé est un problème suffisamment important pour s’en préoccuper correctement. Parfois, un ensemble de vaccins doit se faire sur une période pouvant aller jusqu’à six mois. Votre médecin vous renseignera. Voici par ailleurs les recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages concernant la Biélorussie, la Russie, la Chine, la Corée du Nord et la Corée du Sud.


Transports

Il est aisé de se rendre de l’Europe en Chine en train. Si l’on veut faire court, un train de nuit vous mènera jusqu’à Moscou. Ensuite, vous trouverez, deux fois par semaine, une liaison directe pour Pékin, soit par la Mandchourie, soit par la Mongolie. Cependant, il serait dommage de traverser la Russie sans vous arrêter : le nombre de train circulant entre Moscou et Irkutsk, au bord du lac Baïkal, vous permet de vous arrêter où bon vous semble. Ensuite, il est possible, par le jeux des correspondances, de faire ce voyage jusqu'en Chine quasiment tous les jours. Une fois en Chine, le nombre de train en direction de Pékin augmente à nouveaux considérablement. De Pekin à Pyongyang, un train circule quatre fois par semaines. Ensuite, impossible de relier la Corée du Sud sans passer à nouveau par la Chine. Dangdong ferries relie trois fois par semaine Dandong, à la frontière Sino-Coréenne, à Seoul.

Le plus ardu sera sans doute de trouver des horaires afin de planifier au mieux les déplacements. Les voyageurs maîtrisant l’anglais pourront profiter des précieux renseignements du site Seat 61 qui dédie une des ses sections au voyage sur le Transsibérien et à la liaison vers la Corée du Nord et la Corée du Sud.

Si vous voulez rechercher vos horaires pour la Russie et la Biélorussie en ligne vous-même, jetez un oeil au site des chemins de fer russes. Vous pourrez également y acheter vos billets de train en ligne. Seule la liaison avec la Chine doit être achetée sur place (elle peut aussi être achetée par l'intermédiaire d'une agence de voyage en ligne, mais les frais de dossier y sont souvent conséquents).

Le seul horaire chinois complet en écriture latine existant est édité par Duncan Peattie. Il est d’une qualité irréprochable et est mis à jour régulièrement. Les billets peuvent être achetés en ligne : Seat 61 donne quelques adresses.

Une visite de la Corée du Nord s'organise uniquement par l'intermédiaire d'une agence de voyage. Korea konsult offre de bonnes prestations et à l'avantage de pouvoir mettre à disposition des guides (obligatoires) francophones. Cette agence s'occupe de tout, de Pékin à Pékin (billets de train, hôtels sur place, guide, etc.).Ceux qui maîtrisent le coréen trouveront toutes les informations utiles pour la traversée en ferries sur le site de Dandong ferry. L'agence Korea konsult peut également gérer cette partie du voyage.


Guides de voyage

Les meilleures sources d’informations pour ce trajet sont incontestablement celles de LonelyPlanet qui édite des guides sur le Russie (celui concernant le Transsibérien est particulièrement intéressant), la Chine et les deux Corée(s).