L'Orient extrême

Là où dictature et démocratie se rencontrent et se mélangent

Baïkal en hiver


Il faut s'attarder quelques temps au bord du lac Baïkal, voyager sur la ligne du Cirkumbaïkal, dormir dans le silence des villages de la rive reliés à aucune route, marcher sur le lac gelé puis traverser l'Angara en bateau là où la glace ne prend que rarement
Slyudyanka, petit village au bord du lac Baïkal est connu par les voyageurs de la ligne du Transsibérien avant tout pour l'omoul, poisson de la famille des salmonidés présent uniquement dans ce plan d'eau Slyudyanka est également le point de départ de l'ancienne ligne du Transsibérien, dite Cirkumbaïkal, longeant la rive du lac jusqu'à Port Baïkal. Au-delà de ce point, la ligne longeait le fleuve Angara jusqu'à Irkutsk. Cette portion a été noyée par les eaux d'un barrage en 1956. Port Baïkal Irkutsk Zabaïkalsk, petite ville frontalière avec la Chine, se nourrit de vent, de poussière et du trafic transfrontalier A travers la Grande Russie Baïkal en hiver Pékin, ville en mouvement Le nord de la Corée Le sud de la Corée Retour Le récit Le diaporama A travers l'Europe Le Transsibérien La Route de la Soie Entre Chine et Indochine Les Corées L'Afrique de l'Ouest Du Caire au Cap Eine Reise nach Namibien D'un Océan à l'autre
Retour à la page d'accueil Contact